Y a t ‘il un portrait robot du candidat, de la candidature au burnout ? Qui est plus candidat au burnout ? Etes vous candidat(e) au burnout ?

Étonnante question mais pas si dénuée de sens que cela car en effet les personnes qui sont passées par la case burnout possèdent des caractéristiques communes que je vais vous présenter maintenant.

Tout d’abord, voici les 10 points communs de tous les candidats au Burnout

  • Grande capacité de travail
  • Perfectionniste, surinvesti(e)
  • Besoins de dépassement
  • Drivers « sois parfait », « sois fort », « dépêche-toi » (cf les drivers _analyse transactionnelle)
  • Attentes très, trop élevées
  • Besoin d’avoir le contrôle sur les choses et difficultés à lâcher prise
  • Dans la dualité quand il faut dire « non », dire « stop » à la surcharge de travail
  • Talent pour écouter les besoins des autres plus que les siens
  • Besoins de signes de reconnaissance
  • Déséquilibre progressif entre capacité et performance attendue

Certaines personnes sont plus « candidat » au Burnout que d’autres, notamment les personnes dites « travaillomane ».  Vous êtes travaillomane lorsque vous est boulimique du travail, que vous existez par et pour le travail.

Tant que le travail vous amène un maximum de signes de reconnaissance tout va bien, mais il vous suffit d’un grain de sable, un changement d’organisation avec un champs d’action réduit, des règles qui sont modifiées, moins d’autonomie dans votre fonction, un nouveau patron qui vous reconnaît moins facilement dans votre travail…

…et vous sentez baisser les signes de reconnaissance et d’épanouissement par le travail et le risque de burn out risque de très vite montrer son nez.

Et du côté des risques du Burnout

Quels sont les risques qu’encourt le/la candidate au BURNOUT ?

Au démarrage les symptômes sont assez légers et par conséquent bien souvent mal écoutés, ce sont les symptômes à court terme comme :

–     la fatigue, les troubles du sommeil, des difficultés de concentration, de l’anxiété, des troubles intestinaux, une modification de l’appétit, des migraines, un mal de dos, …. tous ces symptômes sournois qui pris à part peuvent paraître bénins mais qui cumulés sont annonciateurs d’une situation de stress chronique

Avec le temps, les niveaux de symptômes vont s’intensifier, se multiplier, se déplacer, pour laisser la place aux symptômes à moyen terme comme :

–     la vulnérabilité aux infections, des insomnies, de l’hypertension, des malaises liés au stress, des difficultés de concentration, dans la prise de décision, la perte de sang froid, un dérèglement de l’humeur, des ruminations, la perte du plaisir et de la motivation Et puis, font surface les symptômes à long terme , comme

– les symptômes dermatologiques (eczéma, zona,…) les problèmes au niveau du foie, de l’intestin, des poumons, des yeux, etc….), des troubles du jugement, un sentiment d’épuisement physique et psychique, l’apparition des idées noires, le risque de dépression sévère, les envies de suicide, et…. le BURNOUT.


TEST : Êtes-vous aux portes du Burn Out ?

Chaque année des milliers de personnes meurent du Burn Out !
Découvrez le SEUL TEST qui mesure votre niveau de risque de Burn Out !

Cliquez ici pour faire le test