« Quoi ? On m’aurait menti sur le Burnout ?

Quoi ? Il ne toucherait pas une minorité de gens ? Quoi, il ne concernerait pas les personnes fragiles, incompétentes, qui se noient dans un verre d’eau ou sont incapables de gérer un peu de pression.

Quoi ? Je pourrai moi aussi l’attraper ? Impossible ! Je me connais !

Le Burnout vous attend patiemment, installé dans votre canapé

Vous êtes persuadé d’être immunisé contre le Burnout, mais sachez qu’il est là, patiemment installé dans votre canapé ou dans le fauteuil face à votre bureau, près à surgir à la pause déjeuner, dans votre voiture ou à la sortie d’une réunion !

Pour éviter ces conséquences sur laquelle vous n’auriez aucun contrôle, méfiez-vous des idées reçues sur le Burnout, des infos erronées ou des mauvaises blagues qui circulent à la machine à café, qui banalisent le mot « burnout » mais pas les dégâts qu’il fait et le nombre de personnes concernées.

En réalité, tout le monde est concerné par le Burnout. Tout le monde !

Enlevez-vous ces idées de la tête : Les personnes touchées par un Burnout ne sont pas des personnes faibles, sans envergure, fragiles ou instables.

Bien souvent, nous pensons qu’une personne stressée est une personne qui ne tient pas la « route » mais quelle route ? Face à une route sinueuse où des nids de poule sont nombreux, le danger est bien présent et nous sommes tous concernés !

Ces obstacles peuvent être dépassés, avec prudence ou témérité : chacun à des forces que d’autres n’ont pas.

Et les personnes concernées par le Burnout ont des forces insoupçonnées, des forces extraordinaires qui les rendent peut-être plus vulnérables que les autres.

Alors oui, on vous a menti sur le Burnout et, il est important de rétablir la vérité.

Les personnes concernées par le Burnout ne sont pas des personnes faibles, incompétentes, mal organisées, qui ne mettent pas de cœur à l’ouvrage ou qui ne sont pas compétentes.

Les personnes susceptibles d’être touchées par cet état de fatigue émotionnelle, mentale et physique, qui se traduit par un manque de motivation et de performance après des mois ou des années de surmenage au travail sont des personnes dont les qualités sont à louer !

Ce sont des personnes passionnées par leur travail, qui ne rechignent pas à la tâche et qui ont de surcroit une énorme capacité de travail ! Ce sont des personnes volontaires qui ne disent jamais non et à qui on donne toujours plus de travail car, au fond, ils assurent, car au fond, ils ne disent jamais non ! 

Ce sont des personnes qui aiment les défis, qui sont à la recherche de signes de reconnaissance. Ceci n’est pas envisagé de façon négative ; là encore, il faudrait être en proie à de fausses croyances pour imaginer comme mauvaise l’idée de vouloir donner un sens à sa vie, de vouloir trouver une place au sein de notre société ou, au sein d’une entreprise.

Oui, il existe différents types de Burnout.

Le Burnout chez les entrepreneurs

Il y a le Burnout qui touche plutôt les entrepreneurs car pour leurs entreprises, ils sont prêts à tout. Ils ne s’imposent pas de limites donc pas d’horaires, pas de déjeuners fixes, pas de vie conjugale ou familiale équilibrée, pas trop de plaisir non plus hein, il ne faut pas déconner. Le seul plaisir, dont l’effet n’est ressenti qu’à court terme, est celui de voir enfin fonctionner leurs activités, pour la faire durer. Pression financière, pression sociale ou familiale, il faut que cela fonctionne quitte à se mettre en danger !

Le Burnout chez les perfectionnistes

Il y a le Burnout qui touche plutôt les personnes dites « perfectionnistes », celles qui souhaitent toujours faire mieux. Jamais satisfaites, elles sous-évaluent leurs capacités physiques et émotionnelles et surtout, leurs performances.

Elles se mettent généralement une pression qui n’est pas méritée et s’infligent des blessures à l’âme supplémentaires, comme si celles qu’elles avaient déjà n’étaient pas suffisantes ! Elles aiment qu’on leur dise que leur travail est bien fait car elles en éprouvent une satisfaction.

Ces personnes ont ainsi le sentiment d’être aimé et, comme on ne leur a pas appris à combler elles-mêmes ce besoin d’amour, elles le recherchent constamment à l’extérieur, quitte, là encore, à se blesser soi-même !

Sans s’en rendre compte, ces personnes tentent de correspondre à un standard, un standard qu’elles auront elles-mêmes défini en fonction de leur histoire personnelle, de leurs vécu et de l’image qu’elles s’en feront.

C’est un peu comme si vous achetiez une paire de chaussure trop petite mais considérée comme « conforme » alors que celle-ci ne vous correspond pas ! Vous tentez par tous les moyens d’y mettre votre pied, un peu comme Javotte et Anastasie, les sœurs acariâtres de Cendrillon. Soyez-en certain(e)s, vous n’aurez pas ni princesse, ni prince à vos pieds, au mieux, vous vous en sortirez avec durillon et corps au pied !

Le Burnout chez les engagées

Il y a également le Burnout qui touche plutôt les personnes « engagées ». Rien ne les fera défaillir !

Rien ne les empêchera de lutter pour la veuve et l’orphelin ! « A la mort, à la vie je serai là pour ceux qui en ont besoin ! » Ces personnes ne peuvent laisser tomber les autres au point qu’elles acceptent inconsciemment de se laisser tomber elles-mêmes.

Mais pour aider les autres, ne faut-il pas s’aider soi-même ? Nous le savons tous et pourtant, la cause prend souvent le dessus.  Mais à quoi bon lutter ainsi si je n’ai plus là force de me lever, de me souvenir du code de mon ordinateur alors même qu’il s’agit là de la date d’anniversaire de mon enfant ?

D’ailleurs comment ai-je fait pour oublier sa date d’anniversaire ? Sérieusement, comment ai-je pu oublier cette chose si importante alors que mon but est d’aider, d’être présent pour les autres ?

Lorsque le corps et l’esprit lâche, que vous vous trouvez en situation de Burnout, vous ne pourrez ni pérenniser votre activité, ni exceller dans un domaine qui vous tient à cœur, ni être à la hauteur du barème que vous vous imposez, ni œuvrer pour le bien de tous !

Ne soyez donc pas dupe lorsqu’on vous fait croire que le Burnout atteint les personnes faibles, mal organisées ou incompétentes. Ces personnes ont des capacités hors normes et, un cœur qui mérite d’être salué.

A ces personnes, il ne manque que la lucidité qu’il leur permet de se rendre compte qu’ils se sont épuisés à la tâche. Heureusement, rien n’est irréversible. Il est encore possible de se fixer les bonnes limites, de revoir VOS « priorités » qui vont vous offrir longévité et succès dans ce que vous entreprenez.

Pour la bonne cause, nous sommes tous capable de nous fourvoyer et, nous apprenons tous, au gré de nos expériences à adopter les comportements qui nous sont bons. Alors pas d’inquiétude si vous pensez être dans une ces situations, des solutions existent pour éviter de trébucher et de tomber.

Si vous pensez que vous ou vos proches êtes concernés par le Burnout, faites le test présenté ci-dessous « Suis-je en risque Burnout ». Et, si le risque est réel, ne vous attardez plus et faites-vous aider. Il est plus facile d’éviter les problèmes que de devoir les résoudre. 

Et n’hésitez pas à me faire part de vos commentaires une fois le test réalisé.


TEST : Êtes-vous aux portes du Burn Out ?

Chaque année des milliers de personnes meurent du Burn Out !
Découvrez le SEUL TEST qui mesure votre niveau de risque de Burn Out !

Cliquez ici pour faire le test